Le Clown

CLOWN EN MILIEU DE SOINS : Mouflette en solo et en duo

EN MILIEU DE SOINS MON CLOWN S’APPELLE
MOUFLETTE DEZEL

Il n’est pas question de vedette ici à part la VIE, et poussez les portes de ces résidences où la vie est intense, où la vie se transmet. Trop de grand-mères, trop de grand-pères seuls avec leur expérience de vie, des trésors à écouter, des trésors à recevoir. Les EHPAD sont des lieux de vie et il est urgent pour nous demain, d’y aller et retrouver nos anciens. Eux aujourd’hui. Nuos demain . ( Cf / L’auteur :Saramago )
Nous sommes comme les oizeaux : faits pour vivre sur les branches, entre terre et ciel.
Mouflette en Solo , en EHPAD
JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG

Mouflettte Dezel est le nom de ma Clown.

Elle est élégante et porte un nez rouge mais elle ne se maquille pas. Dans les cheveux elle a souvent un nœud papillon ou des oreilles de lapin. Elle a l’allure d’un personnage de Sempé dessiné au crayon.
Elle frappe à une porte,se présente, elle écoute toutes antennes à l’affût la permission pour entrer. Si refus alors elle amorce sur le seuil le jeu du refus, tente la transgression, mais attend toujours que la personne valide son entrée en chambre.
Ensuite la rencontre s’amorce selon une recette propre au clown qui est de mettre en jeu ce qui se dit, ce qui se passe. C’est la personne visitée qui donne la piste à dérouler. Mouflette met en scène les souvenirs de vie, les émotions, les désirs vitaux ou morbides, ce que dit la personne. Elle a le défi de détourner la personne de sa souffrance sans la nier pour autant.
Mouflette n’est pas une clown de scène, elle vit dans l’instant Présent : elle s’amuse à jouer des personnages et pour finir elle revient toujours à la clown de base qu’elle est quand elle se présente .
Le jeu s’adapte en mineur, selon l’état de la personne rencontrée et les services : unités de protection, soins intensifs, palliatifs.
L’improvisation a ses techniques. Il y a la présentation, la validation, l’improvisation, la fin de l’improvisation et la sortie.

Marionnettiste professionnelle, j’utilise volontiers cet outil de médiation pour entrer en contact avec des personnes et les inviter à s’ouvrir, à communiquer surtout dans mes visites et passages en solo ! Mes marionnettes, parfois simples bouts de tissu, deviennent partenaires de jeu ce qui me permet de vivre l’illusion de jouer en duo.

Pratiquant le Tai-Chi, le Qi Qong et la danse improvisée, j’utilise ces outils pour stimuler et éveiller le corps .

JPEG En colloque !

JPEG En EHPAD avec Hortense
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG